Francis S. Collins, scientifique et croyant militant

Parmi les personnalités qui ont beaucoup d’influence sur l’opinion des croyants, les scientifiques sont souvent placés en haut du podium. Francis S. Collins ne fait pas exception. Comme il reste assez méconnu par la plupart des chrétiens francophones, un petit article de présentation s’impose.

Francis S. Collins est un médecin-généticien américain né en 1950 dans le Maryland, USA. Il est surtout connu pour avoir dirigé le « Human Genome Project », projet ayant mené au séquençage complet de l’ADN du génome humain, ainsi que pour ses découvertes en matière de maladies génétiques. En 2009, il a été décoré par le président Barack Obama de la médaille nationale en sciences pour ses contributions exceptionnelles à la recherche scientifique. Il est directeur du National Institutes of Health, plus haute instance gouvernementale de recherche médicale et biomédicale aux USA.

Collins Obama+Awards hands
Francis Collins, décoré par Barack Obama de la médaille nationale en sciences, pour contributions exceptionnelles à la recherche scientifique.

Il est intervenu à plusieurs reprises dans des talks-shows et émissions à haut audimat sur diverses chaînes américaines, pour parler de ses activités scientifiques, mais aussi pour témoigner de son passage de l’athéisme au christianisme.

«Pour moi, cela ne fait aucun doute, Dieu est le créateur de l’Univers et a établi les lois naturelles qui le gouvernent. Le réglage fin, la beauté et l’ordre de la nature font état d’un concepteur divin. C’est ma compréhension des processus biologiques qui explique mon passage de l’athéisme au christianisme.» Francis Collins, De la génétique à Dieu

Il est également auteur du bestseller « De la génétique à Dieu, la confession de foi d’un des plus grands scientifiques« , et fondateur de l’association BioLogos, association qui vise à réconcilier la foi biblique et la science, en défendant une vision évolutive de la création. Des réactions hostiles ont d’ailleurs jailli, à la fois des milieux scientifiques et des milieux religieux, les premiers s’indignant qu’un chrétien militant puisse diriger un Institut National aussi important, les derniers s’offusquant qu’un chrétien militant puisse défendre la théorie de l’évolution. Cependant, un large réseau de soutien continue de se développer, et le mouvement d’échange, de discussion et d’éducation continue sur sa lancée. L’engouement s’est également propagé en francophonie. En effet, le site Scienceetfoi.com a été développé par des chrétiens francophones éduqués aux matières scientifiques, qui visent de manière pédagogique à rencontrer ces mêmes objectifs précités.

Voici une petite vidéo Youtube, où F. Collins nous explique « Pourquoi c’est si difficile pour les scientifiques de croire en Dieu » et par là même tente de réinterroger certaines évidences et fondements de notre (in)croyance:


Pour les non-anglophones, il est possible d’activer les sous-titres et la traduction (très littérale) en français.collins

N.S.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s