« Une foi intelligente et équilibrée » de John STOTT

La foi est-elle faite pour les faibles, les moins intelligents, les personnes irrationnelles? Les croyants s’en défendront évidemment, et l’histoire a d’ailleurs démontré que la foi pouvait être l’apanage d’illustres pionniers de la science. Cependant, John Stott a jugé bon d’écrire au sujet de la raison et de l’équilibre dans notre foi, et force est de constater que ce rappel est pour le moins pertinent.

Voici donc un petit compte rendu de lecture de ce classique trop peu connu de la littérature chrétienne: Une foi intelligente et équilibrée de John Stott. Il s’agit en fait de la compilation de ses deux livrets: « Plaidoyer pour une foi intelligente » et « Pour une foi équilibrée« . Cet article présentera le premier, le second sera l’objet d’un article ultérieur.

« Je leur rends ce témoignage, qu’ils ont du zèle pour Dieu,
mais sans connaissance. » Rom. 10:2

Ce verset donne le ton de ce Plaidoyer pour une foi intelligente de John Stott. Il semble que lui aussi ait connu des chrétiens remplis de zèle, mais courant de manière irréfléchie, parfois dans toutes directions, à l’image d’une poule sans tête. John Stott met en garde contre les « misères et les dangers d’un christianisme sans intelligence » et s’indigne de l’anti-intellectualisme qui hante les églises, laissant émerger des « cultes de l’ignorance« . Ceux-ci pouvant prendre différentes formes, dont: une forme de ritualisme sans signification qui se substitue aux cultes réfléchis; ou à un progressisme œcuménique « valorisant plus l’action sociale que la réflexion théologique« ; ou encore à une expérience pentecôtiste venant court-circuiter l’intellect. On ne peut que s’émerveiller de la pertinence de cette pensée, écrite il y a maintenant plus de 30 ans.

« Dieu nous a créés à son image, êtres pensants, rationnels
et pas comme « des mulets sans intelligence » ( cfr Ps.32:9)

Même si les deux premiers chapitres de l’épitre aux Corinthiens sont souvent utilisés par les tenants d’un discours dirigé plus par le Saint-Esprit que par la raison, l’auteur n’y voit pas de contradiction, au contraire! La révélation divine ne peut s’opposer à la raison, là n’est en tout cas ni le message, ni l’attitude de Paul!

Car, selon Paul, les perfections de Dieu sont visibles à l’œil nu, ceux qui rejettent Dieu sont donc inexcusables (Rom. 1:20) et comme la sagesse des hommes ne suffit apparemment pas à parvenir à la connaissance de Dieu (1 Cor. 1:21), car égarés dans de vains raisonnements (Rom. 1:21), il a plu à Dieu de sauver ceux qui croyaient par la « folie » de la prédication (à ne pas confondre avec une folle prédication)!

« Foi ne veut pas dire crédulité. Il serait faux de définir la foi comme une croyance illogique en la manifestation de l’improbable. La foi n’a rien à voir avec la crédulité. Être crédule, c’est se laisser duper, c’est être totalement dépourvu de sens critique et de discernement, c’est même être déraisonnable dans ses croyances. C’est une grave erreur de penser que la foi et la raison sont incompatibles. L’Écriture oppose la foi, non à la raison, mais à la vue. Bien au contraire, la vraie foi est foncièrement logique, parce qu’elle se fonde sur la personne et les promesses de Dieu.« 

Car croire est bien une activité cognitive, un élan volontaire et intelligent vers une pensée nouvelle, un changement de vision du monde basée sur la vérité, et provenant d’une sagesse renouvelée.

« Le raisonnement de Paul sous-entend que notre proclamation du Christ dans l’évangélisation doit avoir un contenu solide. Nous avons la responsabilité de présenter Jésus-Christ dans la plénitude de sa personne divine et humaine et de son œuvre de salut, de telle sorte que par le moyen de cette prédication, Dieu puisse susciter la foi chez celui qui écoute (selon Rom. 10.17). Un tel témoignage se distingue très nettement de ces appels sentimentaux et irraisonnés à des « décisions », adressés à des auditeurs sachant à peine ce qu’ils doivent décider et pourquoi. Cette désolante caricature de l’évangélisation est bien trop répandue. »

Pour conclure, John Stott nous met en garde contre l’extrémisme opposé qui consiste en une intelligence desséchée de toute piété. Pour éviter les fanatismes irréfléchis, le remède n’est certainement pas de sombrer dans un christianisme prétentieux, hyper- intellectualisé et desséchant, mais bien de promouvoir un équilibre authentiquement biblique, pour une vie spirituelle embrasée par la vérité! Toute connaissance devrait donc nous pousser à l’adoration, à la foi, à la sainteté et … au service!

 

Un livre abordable que tout chrétien devrait s’approprier, ou offrir autour de lui?

La seconde partie, « Pour une foi équilibrée« , fera l’objet d’un article ultérieur.


Une foi intelligente et équilibrée (115 pages), en vente dans toutes les bonnes librairies chrétiennes (ici, ou ici) ou sur Amazon, autour de 10 EUR

Quatrième de couverture: Dans ce classique de la littérature évangélique, réimprimé pour une nouvelle génération, John Stott met en avant l’utilité de la connaissance et de l’équilibre pour la vie chrétienne. Sans connaissance, dit-il, nous nous condamnons à la superficialité spirituelle. Sans équilibre, nous nous laissons emporter à tous vents de doctrine. Lorsqu’il parle de connaissance, l’auteur défend un engagement de disciple qui implique la totalité de la personne, cœur et intelligence. Lorsqu’il parle d’équilibre, il ne vise pas la neutralité d’un «juste milieu» mais un positionnement ferme, qui refuse le simplisme et l’immaturité, et qui cherche à développer une pensée et une action fidèles à l’Écriture et adaptées à la complexité du monde d’aujourd’hui. John Stott (1921-2011) est un des prédicateurs et auteurs évangéliques les plus connus. Théologien et pasteur de stature internationale, il est l’auteur de dizaines de livres et commentaires bibliques, vendus à des millions d’exemplaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s